VERT

ONU, qu'est-ce que l'"économie bleue" : le projet de sensibilisation et de protection de la mer

Une grande partie des activités humaines susceptibles d'avoir un impact sur l'environnement se déroule en mer (pêche, transport maritime, tourisme côtier), dans les océans et sur leurs côtes. Cela a évidemment un impact très négatif sur l'environnement si les citoyens et les entreprises ne sont pas sensibilisés à un plus grand respect des eaux.

L'"économie bleue" est un projet clé du "Green Deal" européen, c'est-à-dire une série de mesures visant à rendre la production d'énergie et le mode de vie des citoyens européens plus durables et moins dommageables pour l'environnement.

L'"économie bleue" se concentre non seulement sur la réduction de la pollution et l'exploitation plus durable des mers à long terme, mais elle offre également un énorme potentiel de croissance économique et d'emploi pour tous les citoyens européens. Déjà 4,5 millions de personnes sur le continent sont engagées dans cette économie, et beaucoup d'autres pourraient l'être à l'avenir.

Freepik
À la découverte de l'"économie bleue" : de l'ONU à la sauvegarde des océans
Une grande partie des activités humaines susceptibles d'avoir un impact sur l'environnement se déroule en mer (pêche, transport maritime, tourisme côtier), dans les océans et sur leurs côtes. Cela a évidemment un impact très négatif sur l'environnement si les citoyens et les entreprises ne sont pas éduqués à être plus respectueux des eaux.
Freepik
À la découverte de l'"économie bleue" : de l'ONU à la sauvegarde des océans
L'"économie bleue" est un projet clé pour le "Green Deal" européen, c'est-à-dire une série de mesures visant à rendre la production d'énergie et le mode de vie des citoyens de toute l'Europe plus durables et moins dommageables pour l'environnement.
Freepik
À la découverte de l'"économie bleue" : de l'ONU à la sauvegarde des océans
L'"économie bleue" se concentre non seulement sur la réduction de la pollution et l'exploitation plus durable des mers à long terme, mais elle offre également un énorme potentiel de croissance économique et d'emploi pour tous les citoyens européens. Déjà 4,5 millions de personnes sur le continent sont engagées dans cette économie, et beaucoup d'autres pourraient l'être à l'avenir.
Freepik
À la découverte de l'"économie bleue" : de l'ONU à la sauvegarde des océans
La protection environnementale des océans, des mers et des ressources marines côtières fait en effet partie intégrante des Objectifs de développement durable (ODD) de l'Agenda 2030 de l'ONU. Il s'agit de dix-sept objectifs communautaires et partagés visant à améliorer la vie de chacun sur le plan environnemental et social. Afin de sensibiliser le public à la protection des océans et à la gestion durable de ses ressources, l'ONU a également créé la Journée mondiale des océans, qui a lieu chaque année le 8 juin.
Freepik
À la découverte de l'"économie bleue" : de l'ONU à la sauvegarde des océans
Les pays sont prêts à investir dans une "économie bleue" durable. L'argent qui sera mis sur la table servira, d'une part, à améliorer l'économie circulaire appliquée au secteur et, d'autre part, à tenter de réduire la pollution. De nouvelles normes sont nécessaires, par exemple, pour la conception des engins de pêche, le recyclage des navires ou le démantèlement des plateformes de combustibles fossiles.
Freepik
À la découverte de l'"économie bleue" : de l'ONU à la sauvegarde des océans
En ce qui concerne la production d'énergie renouvelable, les technologies liées à la mer et aux océans sont à la fois l'éolien offshore, avec des centrales électriques construites sur des nappes d'eau, et le photovoltaïque, avec des panneaux solaires flottants. Il s'agit de technologies et de secteurs qui nécessitent des investissements dans la recherche et le développement technologique afin d'améliorer leur efficacité dans un délai raisonnable. En outre, il faut consacrer beaucoup d'argent à la formation : les jeunes travailleurs de demain doivent acquérir des compétences différentes, tout en adaptant les compétences de ceux qui travaillent encore dans l'industrie fossile.
Freepik
À la découverte de l'"économie bleue" : de l'ONU à la sauvegarde des océans
Un autre objectif de l'"économie bleue" est de parrainer et de promouvoir des actions qui réduisent de manière significative la pollution par les plastiques et les microplastiques dans les océans. Les experts en pollution et en biologie marine considèrent que les actions a posteriori, telles que la pêche du plastique dans les océans, ne sont pas une bonne idée, et ce pour de nombreuses raisons. La meilleure façon de contenir ce type de pollution est donc de réduire la production de plastique et d'éliminer le problème à la source.
vin, bière, vin mousseux, champagne
25/06/2024
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.