VERT

Pollution de l'eau : plus de 5 milliards de personnes seront touchées d'ici 2100

"Les guerres du futur se feront pour les réserves d'eau". C'est une phrase que l'on entend souvent en période de sécheresse, et la diminution de la quantité d'eau douce disponible dans le monde, également due à la fonte des glaciers, en est une illustration, en plus de la pollution causée par l'homme. Une étude néerlandaise explique aujourd'hui qu'environ 5,5 milliards de personnes pourraient être affectées par la pollution des eaux de surface d'ici 2100.

Les experts ont également prédit que la qualité de l'eau disponible et non polluée se dégraderait considérablement, dressant un tableau qui ne peut certainement pas laisser les gouvernements et les citoyens sereins.

Freepik
L'eau sera le prochain problème mondial
"Les guerres du futur se feront pour les réserves d'eau". C'est une phrase que l'on entend souvent en période de sécheresse, et la diminution de l'eau douce disponible dans le monde, également due à la fonte des glaciers, en est la preuve, en plus de la pollution causée par l'homme.
Freepik
5,5 milliards de personnes seront exposées à la pollution de l'eau
Une étude néerlandaise vient d'expliquer qu'environ 5,5 milliards de personnes pourraient être affectées par la pollution des eaux de surface d'ici 2100, en fonction du scénario climatique et/ou socio-économique et du type de pollution dans 80 ans.
Freepik
L'étude
L'étude de modélisation a été réalisée par l'université d'Utrecht aux Pays-Bas et publiée par la suite dans la revue scientifique "Nature Water".
Freepik
Comment l'étude a été menée
L'université néerlandaise a utilisé, selon l'AGI, "un modèle de qualité des eaux de surface à haute résolution pour simuler la température de l'eau et les indicateurs de salinité et de pollution organique et pathogène, sur une période allant de 2005 à 2100, en fonction d'une série de scénarios socio-économiques communs et de concentrations représentatives".
Freepik
Estimations des chercheurs
Les chercheurs ont estimé que le pourcentage de personnes dans le monde qui seront exposées à la salinité, à la pollution organique et aux agents pathogènes d'ici la fin du siècle sera respectivement de 17-27 %, 20-37 % et 22-44 %, la mauvaise qualité des eaux de surface affectant de manière disproportionnée les habitants des pays en voie de développement.
Freepik
Un nouveau danger pour l'Afrique subsaharienne
Selon cette étude, la région du monde qui comprend spécifiquement l'Afrique subsaharienne est susceptible de devenir, malheureusement, le nouveau point chaud de la pollution des eaux de surface au niveau mondial. Cette étude ne tient pas compte des scénarios climatiques et socio-économiques qui pourraient changer à l'avenir, mais qui ne devraient pas affecter cette prédiction de mauvais augure.
nouvelles des grands acteurs d'hollywood
19/04/2024
vin, bière, vin mousseux, champagne
19/04/2024
Informativa ai sensi della Direttiva 2009/136/CE: questo sito utilizza solo cookie tecnici necessari alla navigazione da parte dell'utente in assenza dei quali il sito non potrebbe funzionare correttamente.